La Fête Laïque de la Jeunesse est destinée aux adolescents qui, au sortir de l’enfance et de l’école primaire, s’apprêtent à entrer dans l’enseignement secondaire.

Ces fêtes de la jeunesse prennent racine dès le XIXe siècle. Elles étaient organisées à l’initiative des sociétés de libre-penseurs et de rationalistes qui souhaitaient compléter l’éducation de leurs enfants. Les FLJ ont été instaurées systématiquement à partir de 1964 à Bruxelles.

Cette fête réunit les adolescents, leur famille, leurs amis et les associations laïques organisatrices. Elle est le lieu d’animations récréatives qui marquent le passage de l’enfance à l’adolescence. Emotions et sentiments y sont magnifiés par de la poésie, des textes et de la musique. Elle met l’accent sur l’esprit de tolérance, de justice et de fraternité véhiculés par la laïcité et que le jeune peut s’approprier tout en faisant appel à son sens critique.

Dans notre district de Mouscron, Comines et Estaimpuis, elle a lieu habituellement dans le courant du mois de mai et se prépare pendant la sixième primaire par notre CAL local avec des professeurs et des bénévoles. Un repas, dans une formule démocratique « tout compris » (repas, dessert, vins, boissons), est organisé pour les familles et les membres intéressés.

La Maison de la Laïcité offre chaque année aux enfants fêtés une activité gratuite (voyage, visite de Pairi Daiza, …).

Plus d’infos sur la Fête Laïque de la Jeunesse 2018: ici. Pour réserver le repas.

FLJ_2018_pub


Petite séquence exemple dans le Brabant Wallon (2017)